Index général
Navigation
Site
Guide
Encyclopédie
Recherche
Archive
Liens
Fans

Traduction
English

Le Laran

Introduction

Le Laran constitue un des thèmes fondateurs de la série Ténébreuse. Sans ce concept, de nombreuses parties de l'histoire n'auraient pas lieu d'être.

Le Laran désigne l'ensemble des pouvoirs Psychiques que possèdent certains Ténébrans. Globalement, le laran est constitué d'une alliance de la télépathie, c'est-à-dire la faculté de lire les pensées d'autrui, et de la télékinésie, c'est-à-dire la faculté déplacer des objets par la seule puissance de son esprit.

Les manifestations du Laran

Le laran se traduit à la base par une télépathie diffuse qui permet à deux possesseurs de laran de capter leurs émotions. Dès que le télépathe est entraîné, le laran peut donner lieu à des manipulations d'objets sans contact (télékinésie). On note aussi le développement d'une visualisation mentale spéciale qui permet par exemple de contrôler des flux d'énergie ou de voir à distance.

La télépathie

Le laran se manifeste donc en premier lieu sous forme d'une empathie, la possibilité de ressentir les émotions des autres. Le point n'est pas très clair dans les romans, mais il semble que le contact télépathique ne soit pas vraiment possible entre un télépathe et un non télépathe. Le télépathe perçoit vaguement les sentiments et les émotions fortes du non télépathe. Une exception existe sous la forme du don des Alton.

Un télépathe entraîné peut bloquer son esprit afin d'empêcher la lecture de ses pensées par un autre télépathe. Les ténébrans considèrent que tenter de lire les pensées des autres sans leur consentement est un crime. D'autre part, la politesse des télépathes consiste à justement maintenir des barrières importantes levées afin de ne pas importuner les autres avec ses propres pensées. De telles barrières peuvent aussi être mises en place inconsciemment par un jeune télépathe qui développe son talent, car cette expérience peut parfois devenir douloureuse ou choquante. Il est alors très difficile de parvenir à faire baisser ces barrières qui sont un obstacle au développement du don. Il est possible de forcer une barrière télépathique mais ceci est moralement impensable en général et surtout extrêmement dangereux (l'héritage d'Hastur, page 36).

En utilisant une matrice pour amplifier son pouvoir, un télépathe peut communiquer avec un autre à très grande distance. Il peut émettre des pensées précises et donc des messages précis. C'est en fait une des fonctions des relais dans les Tours.

La télékinésie

L'aspect le plus impressionnant du laran réside dans la télékinésie qui permet donc au télépathe de manipuler sans contact à peu près n'importe quoi. Sauf dans le cas très spécifique du don des Hastur, la télékinésie semble impossible sans le recours à une matrice qui va amplifier les pouvoirs mentaux. Il faut noter que même des personnes possèdant des dons télépathiques très limités (avec seulement une empathie légère par exemple) peuvent apprendre à utiliser une matrice pour des manipulations télékinésiques (op. cité pages 250, 251 et 294).

Un des tours les plus simples qu'on apprend aux débutants est le contrôle du feu. Il est ainsi possible de faire augmenter ou diminuer des flammes, de faire sauter une étincelle depuis un feu vers un endroit rapproché, etc. Le feu est un des éléments les plus faciles à invoquer, même si son plein contrôle reste délicat (op. cité, pages 249 et suivantes). Il est aussi possible de fabriquer de la lumière, en faisant apparaître une boule lumineuse. A priori, le télépathe se contente d'exciter les molécules d'une zone d'air afin de les faire produire de la lumière (interprétation personnelle).

Le contrôle peut donc s'exercer sur des objets importants (inverser le débit d'une chute d'eau par exemple, op. cité, page 254) mais aussi sur des objets très petits comme les pétales d'une fleur. On peut ainsi faire s'ouvrir un bouton de rose en dépliant délicatement les pétales (op. cité, page 254). En fait, le contrôle peut descendre jusqu'au niveau moléculaire, ce qui était couramment effectué pendant les âges du chaos (notamment pour des manipulations génétiques, op. cité, page 33). A l'autre bout de l'échelle, il est possible de rassembler des nuages afin de provoquer la pluie (op. cité, page 250).

Les manipulations peuvent être effectuées sur un être vivant. Il est ainsi possible de réparer des cellules et de soigner une brûlure ou une gelure. On peut aussi cicatriser une plaie ou arrêter une hémorragie. Les possibilités de soin par le laran sont véritablement fascinantes puisque le télépathe peut intervenir directement sans ouverture à l'intérieur du corps. Pendant les âges du chaos, il était même possible d'intervenir au niveau génétique.

Il est important de noter que la puissance d'un télépathe entraîné est énorme. Muni de sa seule matrice, il peut par exemple faire tourner suffisamment vite les pales d'un hélicoptère pour le faire décoller (l'exemple est évoqué dans l'héritage d'Hastur, page 301). Avec une grosse matrice manipulée par un cercle de télépathes, il est possible de littéralement déplacer des montagnes.

Il est même possible de léviter ou de se téléporter (op. cité, page 454).

Les perceptions spéciales

Le laran semble s'accompagner même au niveau le plus élémentaire d'une extension des perceptions. Il est ainsi possible de suivre les "courants d'énergie" dans le corps humain. Ces courants sont en fait les fameux méridiens évoqués par les théories Yogiques. Ils véhiculent de l'énergie vitale et les énergons (cf la mécanique des matrices).

Ce type de perception étendue permet aussi de voir à distance même si ce point reste obscur dans les romans. Par contre il est clair que la télépathie s'accompagne de la faculté de transmettre des images (et même des images passées) à un autre télépathe de façon très précise.

Un autre point important est que la perception suit toujours l'exercice du pouvoir. Ainsi, quand un télépathe soigne quelqu'un, sa perception étendue lui permet de voir à l'intérieur du corps, ou de façon très agrandie (jusqu'au niveau moléculaire). De même, si un cercle de télépathes travaille à l'extraction de minerais, les membres du cercle ont une vision très claire de ce qu'ils font et peuvent donc voir sous terre par exemple (voir Soleil sanglant).

Enfin, il est possible de voir dans l'avenir, avec des visions en général assez troublées car l'avenir n'est que potentiel.

La mécanique des matrices

La mécanique des matrices est une tentative de rationalisation des connaissances empiriques des Ténébrans sur l'utilisation du laran et des matrices. C'est en résumé l'ensemble des techniques qui permettent à une personne possédant le laran d'utiliser son énergie Psychique pour la télépathie et la télékinésie.

L'idée principale est la notion d'énergons. On suppose que la partie du cerveau qui contrôle les pouvoirs psi émet des ondes spéciales, les énergons. Ceux-ci sont amplifiés par les matrices et le flux résultant est utilisé pour manipuler la réalité. Dans un cercle de télépathes, chaque membre amplifie son propre flux grâce à sa matrice, puis dirige le résultat vers la gardienne (ou le gardien). Celle-ci canalise l'énergie reçue et la combine avant de la faire passer dans la grosse matrice qui est le centre du cercle. Après amplification par cette matrice, le flux est énorme et peut être utilisé pour des actions très diverses (et même, bien sûr, comme arme, pendant les âges du chaos). Tout ceci est expliqué par Lew Alton dans l'héritage d'Hastur (pages 292 et suivantes).

En savoir plus

Le laran n'est pas apparu sans raison sur Ténébreuse : la Ténébropédie présente l'histoire de son développement.
Le laran est lié aux concepts suivants, explicités dans la Ténébropédie :


copyright 96-99 Fabrice Rossi (rossi@fr.darkover.org)

fichier source (Dernière modification : Mer 21 Avr 1999 17:21:45)