Index général
Navigation
Site
Guide
Encyclopédie
Recherche
Archive
Liens
Fans

Traduction
English

Histoire du Laran

Introduction

Le laran, nom qui désigne l'ensemble des pouvoirs psychiques des Ténébrans n'est pas apparu instantanément sur la planète. Marion s'efforce dans la série d'expliquer pourquoi Ténébreuse est un formidable réservoir de télépathes, alors que ce n'est pas le cas des terriens "normaux". Les explications avancées sont détaillées dans la suite du texte, en deux parties : tout d'abord les raisons de la première apparition du laran, puis un résumé grossier des étapes de son développement.

Apparition du laran sur Ténébreuse

  • Sur Ténébreuse pousse le kireseth, une plante dont le pollen amplifie les pouvoirs de l'esprit chez les télépathes latents. Ce pollen provoque les vents fantômes : quand une brusque montée de température a lieu en hiver, le kireseth fleurit presque instantanément. Les vents omniprésents sur Ténébreuse poussent alors son pollen sur des kilomètres, provoquant la folie chez les humains et les animaux, terrassés par des perceptions télépathiques auxquelles ils ne sont pas habitués. Ces vents sont évoqués très fréquemment dans l'ensemble des romans, mais leurs effets dévastateurs sont particulièrement illustrés dans la planète aux vents de folie.

  • Certains humains se sont "accouplés" avec l'une des races indigènes de Ténébreuse : les Chieris. Ces êtres possèdent des pouvoirs psychiques puissants et leur descendants héritèrent de ses pouvoirs. La première relation entre les hommes et les Chieris est relatée dans la planète aux vents de folie. Beaucoup de Ténébrans possèdent donc du sang chieri, ce qui se traduit parfois par la présence d'un sixième doigt à chaque main, ou encore par des yeux dorés.
    Remarque de F. Tassin : une partie seulement des colons ont eu des enfants mi-humain, mi-chieri, ce qui explique que le laran ne soit pas présent chez tous les Ténébrans.

  • Pendant les âges du chaos, les Ténébrans se sont livrés à des manipulations génétiques et des mariages de sélection (comme pour affiner une race de chevaux par exemple) afin de développer leurs dons. Malgré la disparition de ces coutumes (évoquées dans reine des orages), le poids de cette sélection se fait encore sentir et se traduit par un très grand nombre de télépathes à l'époque de la redécouverte.

  • On peut enfin citer les matrices, ces cristaux de couleur bleue, qui amplifient les pouvoirs psychiques. Le premier cristal est donné par un Chieri à sa compagne humaine (lors d'un vent fantôme), épisode évoqué dans la planète aux vents de folie. L'apparition d'un tel instrument coïncide donc avec le développement des pouvoirs psychiques des colons, suite au premier vent fantôme. Il est probable que c'est la présence des matrices qui provoqua le réel développement du laran en donnant un caractère puissant et tangible à ses manifestations.

Les grandes étapes du développement du laran

La description qui suit est extrêmement partielle et demande à être précisée. D'autre part, elle est grandement basée sur des conjectures car de nombreuses périodes de l'histoire Ténébrane ne sont pas couvertes par les romans de Marion.
  • La découverte :

    Juste après l'arrivée sur Ténébreuse, lors de la colonisation, le laran est découvert, à cause d'un vent fantôme (évoqué dans la section précédente).

  • L'approfondissement :

    Cette période, qui débute après l'atterrissage et se termine avant les âges du chaos est très peu évoquée par Marion. Elle est marquée par la mise en place d'une société patriarcale et féodale. Elle se traduit aussi par un approfondissement des connaissances sur le laran, sous forme d'une véritable science.

  • Les Ages du chaos :

    La connaissance du laran est telle à cette époque que les Ténébrans peuvent faire à peu près les mêmes choses qu'une civilisation technologiquement avancée. La maîtrise du laran permet entre autres les choses suivantes :

    • faire voler des avions (et même des astronefs L'Héritage d'Hastur, page 217)
    • construire des bâtiments
    • extraire du minerai (op. cité, page 245)
    • manipuler les gènes (op. cité, page 33)
    • créer des armes monstrueuses (op. cité, page 245)
    • produire de l'électricité (op. cité, page 243)

    A cette époque, la plupart des mariages entre Comyn sont calculés afin de préserver et de développer les talents télépathiques.

  • Le Pacte :

    Les âges du chaos sont une catastrophe. Le coût humain est énorme, non seulement à cause des guerres extrêmement meurtrières, mais aussi à cause des mariages consanguins qui engendrent des enfants anormaux. Heureusement, le Pacte est mis en place par Varzil le Bon et les Hastur. Son principal effet est d'interdire les armes basées sur le laran (ainsi que les armes mécaniques de portée plus longue que le bras).

  • Le passage à la sorcellerie :

    La mise en place du Pacte se traduit par un contrôle très important sur la diffusion du savoir concernant le laran. Peu à peu, celui-ci ne se pratique plus que dans les Tours, sous la direction de gardiennes, vierges jurées à l'entraînement inhumain. On oublie les vraies raisons des interactions difficiles entre la sexualité et l'exercice du Laran. Un véritable savoir se transforme ainsi en une sorcellerie dans laquelle la connaissance a été remplacée par le rituel et la croyance. De nombreuses techniques sont ainsi perdues.

  • Le renouveau :

    Sous l'impulsion de Damon Ridenow, le laran reprend une place importante dans la société peu de temps après la redécouverte de Ténébreuse par les Terriens. Cette reprise en main décrite dans la Tour interdite se traduit par une redécouverte d'une partie du savoir ancien, et en particulier la possibilité de remplacer les gardiennes par des gardiens et celle de se passer de la formation inhumaine des gardiennes. Cependant ce renouveau est fragile car de nombreux éléments extrémistes de la société Ténébrane y sont opposés. En fait, les "révolutionnaires" sont assassinés avant de provoquer un réel changement (voir Soleil sanglant et L'Héritage d'Hastur, page 342). Cependant, les bases du renouveau sont là et après une génération, celui-ci est devenu incontournable.

  • La mécanique des matrices :

    Sous l'impulsion des éléments les plus novateurs de la société Ténébrane, l'étude du laran connaît un renouveau important. Peu à peu, on remplace les vieilles superstitions par des connaissances plus scientifiques. La mécanique des matrices, explication rationnelle du laran, est développée. Cependant, les séquelles des ténèbres qui sont tombées sur l'exercice du laran sont difficiles à effacer. Les mariages politiques ont remplacé les mariages "génétiques" et peu à peu, certains dons se sont perdus, de même que certaines techniques. De plus, le conseil Comyn reste très timoré et préfère ne pas voir l'utilisation du laran sortir des Tours (ce qui est d'ailleurs plus ou moins illégal, L'Héritage d'Hastur, page 299), surtout après les deux éveils de Sharra (dans L'Héritage d'Hastur et L'exil de Sharra).

  • Le projet télépathe :

    Malgré le renouveau, la population des télépathes décroît, en partie à cause des assassinats organisés par les casseurs de monde. Sous l'impulsion de Regis Hastur, devenu le véritable dirigeant d'une Ténébreuse sinistrée, le projet télépathe tente de réunir tous les télépathes de l'Empire Terrien afin d'étudier leurs pouvoirs et de redonner l'espoir à Ténébreuse. Le dernier roman de la série se termine sur un véritable renouveau qui devrait permettre au laran d'atteindre enfin l'âge adulte, en évitant les perversions des âges du chaos.


copyright 96-99 Fabrice Rossi (rossi@fr.darkover.org)

fichier source (Dernière modification : Mer 21 Avr 1999 17:21:45)