Index général
Navigation
Site
Guide
Encyclopédie
Recherche
Archive
Liens
Fans

Traduction
English

Les Comyn

Les Comyn sont une sorte d'aristocratie héréditaire, dont la structure sociale ressemble très fortement à celle du système féodal du Moyen Age européen. Le noyau famillial de base est constitué par les familles régnantes des Sept Domaines. Le titre de Comyn est lié à la possibilité de siéger au Conseil Comyn (tout Comyn siège au conseil et tout membre du Conseil est Comyn).

Un Comyn est donc une personne née dans une famille Comyn. Pour devenir réellement Comyn, le "candidat" doit prêter allégeance aux Comyn et au Conseil (L'héritage d'Hastur, page 465). Il est parfaitement possible à un enfant illégitime d'un seigneur Comyn de siéger au Conseil, s'il est reconnu par celui-ci. Cette reconnaissance fait partie des très nombreuses attributions du Conseil Comyn. Il est assez courant que des parents très éloignés des sept familles principales soient admis à siéger au Conseil (op. cit., page 47). En fait, seule la possession du laran semble déterminante. Cependant, devenir l'héritier d'un Domaine quand on est un enfant non "officiel", un bâtard est extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible (voir à ce sujet l'histoire de Kennard et Lewis Alton.)

Un Comyn porte la marque Comyn, sorte de tatouage réalisé au niveau du poignet (marqué au fer rouge ? op. cit., page 138).

Normalement, un Comyn possède le laran. Cependant, les capacités télépathiques de certains Comyn sont extrêmement limitées, voire quasi inexistantes (comme pour Davan Hastur, le grand père de Regis Hastur). En fait, un héritier légitime d'un domaine n'a pas vraiment besoin d'avoir le laran pour être reconnu par le Conseil. Seuls les bâtards doivent posséder le laran afin de pouvoir siéger.

La philosophie sous-jacente à la domination Comyn sur le peuple Ténébran est assez complexe. Elle est bien sûr basée sur la peur engendrée par le laran. Cependant, beaucoup de Comyn ont une très haute et noble vision de leur mission. Ils considèrent qu'ils ne méritent leurs privilèges que s'ils servent le peuple Ténébran. Ceci implique de nombreuses contraintes : développer son laran, servir dans les tours, engendrer des héritiers afin que le laran ne se perde pas, etc.

Le mot Comyn semble ne pas posséder de pluriel. En fait, il est fort probable que le mot soit à l'origine un mot pluriel, signifiant "les alliés". Par contre, il possède un féminin, Comynaria dont le sens est un peu plus restrictif (un peu de la même façon que femme comparé à homme, qui désigne à la fois la personne de sexe masculin et l'espèce humaine en général).


copyright 96-99 Fabrice Rossi (rossi@fr.darkover.org)

fichier source (Dernière modification : Mer 21 Avr 1999 17:21:45)