Index général
Navigation
Site
Guide
Encyclopédie
Recherche
Archive
Liens
Fans

Traduction
English

Une tentative de chronologie Ténébrane

Problèmes

Etablir une chronologie et une histoire de Ténébreuse est relativement délicat car même Marion Zimmer Bradley a du mal à conserver toute sa cohérence à l'ensemble des romans. Dans ce cadre, on se contentera d'une chronologie approximative.

Chronologie officielle

Cette chronologie apparait dans les éditions originales et présente le mérite d'être relativement exacte mais imprécise. J'ai traduit ici la chronologie présente dans l'édition originale de Rediscovery chez Daw. Bien entendu, le texte original est aussi disponible.

Attention, le texte original du texte qui va suivre (excepté les notes, dans le style suivant) est la propriété de Daw Books Inc. et est reproduit ici sans autorisation. La traduction est due à Fabrice Rossi.

La colonisation

A l'époque des colonisations pré-imperiale, un "vaisseau perdu" d'origine terrienne se pose sur une planète au soleil rouge sombre, qu'on appelera plus tard Ténébreuse.

Roman :

Notes :

D'après le roman en question, l'équipage du vaisseau a été formé au vingt-et-unième siècle sur la Terre, ce qui situe approximativement l'action.

Les âges du chaos

1000 ans après la colonisation qui a suivi l'atterrissage, la société est retournée au niveau féodal. Les Ténébrans, qui ont abandonné ou oublié la technologie terrienne, ont développé sans garde fou une incontrôlable technologie des matrices, des pouvoirs psi et de terribles armes psi. La populace vit sous le joug des Tours et du tyrannique programme d'élevage destiné à pourvoir celles-ci en personnel doué d'un laran inné et artificiellement puissant.

Romans :

Notes :

Même s'il reste difficile de situer précisément les deux romans l'un par rapport à l'autre, il est clair que Reine des orages ! se situe à l'apogée des âges du chaos alors que La belle fauconnière se situe plutôt vers la fin. La durée avancée de 1000 ans entre la colonisation et les âges du chaos semble totalement arbitraire.

En fait, dans la préface (en v.o.) à La belle fauconnière, Marion indique que ce roman se situe dans la période des cent royaumes (entre Reine des orages ! et Le loup des Kilghard), ce qui ne fait que rendre encore plus complexe la mise en place d'une barrière stricte entre les deux périodes.

Les cent royaumes

Une époque de guerres et de luttes, maintenant la plupart des effets désastreux et meurtriers des âges du chaos. Les terres qui deviendront plus tard les sept domaines sont divisées par de continuels conflits frontaliers entre une multitude de petits royaumes belligérants, regroupés par commodité sous le nom des "cent royaumes". La fin de cette ère est annoncée par l'adoption du Pacte, créé par Varzil le Bon. Etape décisive et tournant dans l'histoire de Ténébreuse, le Pacte interdit toute arme pouvant tuer à distance, arguant que pour conserver son honneur, celui qui cherche à tuer doit autant risquer la mort que son adversaire.

Romans :

Notes :

Le roman Le loup des Kilghard est parfaitement représentatif de cette époque et traite en particulier de la mise en place du Pacte par Varzil le bon. Dans la préface de ce roman (en v.o.), Marion indique qu'il s'écoule environ 200 ans entre La belle fauconnière et lui.

Par contre, le second roman est plus délicat à situer, mais s'il est évident qu'il est postérieur au loup des Kilghard. Comme il n'offre pas d'intérêt particulier, ce n'est pas trop génant.

Les Renonçantes

Au cours des Ages du Chaos puis à l'époque des Cent Royaumes, deux ordres regroupent les femmes qui s'opposent au caractère patriarcal de la société féodale Ténébrane : ce sont les prêtresses d'Avarra et les guerrières de la Sororité de l'Epée. Finalement, ces deux groupes indépendants s'uniront et se donneront une charte légale qui créera le puissant Ordre des Renonçantes, ou Amazones Libres : une guilde de femmes liées entres elles par serment, une communauté dont les membres sont responsables les unes des autres. Leur allégeance principale va à leurs semblables plutôt qu'à une famille, à un clan, à une caste ou à n'importe quel homme, excepté un employeur temporaire. Elles sont les seules femmes Ténébranes a être dispensées des usuelles restrictions et protections légales. La raison de leur existence est de fournir aux femmes de Ténébreuse une alternative à une vie bridée par la société.

Romans :

Notes :

Tout se complique à partir de cet instant dans la chronologie. Les trois romans cités sont effectivement rangés dans cet ordre (et en fait ils se suivent sans discontinuité). Par contre, leur action se déroule après la redécouverte de Ténébreuse par les terriens. La maison des amazones fait apparaître la tour interdite, ce qui place le roman comme contemporain de la tour interdite. Les romans sont donc imbriqués avec ceux qui seront traités dans la suite de la chronologie. Pour finir, les faits énoncés dans le petit résumé se déroulent à peu près à l'époque de l'histoire du loup des Kilghard. Dans ce roman, les deux groupes existent encore mais parlent de fusionner.

Contre les Terriens - le premier âge (rétablissement du contact)

Après les Guerres des Hastur, les Cents Royaumes fusionnent en Sept Domaines, dirigés par une aristocratie héréditaire de sept familles, appelées les Comyn, descendants prétendus du légendaire Hastur, le Seigneur de la Lumière. C'est durant cette ère que l'Empire Terrien, en réalité une forme de confédération, redécouvre Ténébreuse, qu'il recense en tant que quatrième planète du système planétaire de l'étoile Cottman. Le fait que Ténébreuse soit une colonie perdue n'est pas reconnu facilement ou de bon coeur par les Ténébrans et leur suzerains Comyn.

Romans :

Notes :

L'ordre indiqué semble le bon. Le seul problème provient de l'imbrication de ces romans avec ceux indiqués dans la "période" précédente. On peut essayer de le résoudre en proposant l'ordre suivant qui regroupe les deux périodes : De toute manière il est clair que La captive aux cheveux de feu suit L'étoile du danger car ce dernier raconte l'arrivée de Larry Montray sur Ténébreuse alors que le premier met en scène ce même personnage. De plus, ces deux romans sont clairement largement postérieurs à la deuxième partie de La chaîne brisée car celle-ci fait intervenir le père de Larry Montray (Wade) qui est alors assez jeune. Redécouverte est clairement antérieur à tous les autres (même s'il pose d'énormes problèmes de cohérence temporelle). L'action de La chaîne brisée s'étale sur plusieurs années (en fait il se passe 12 ans entre la première et la deuxième partie) et la La maison des amazones en est la suite directe. Dans ce dernier roman, la Tour Interdite fonctionne déjà, et les ainés des enfants des membres de la Tour ont environ sept ans. Le début de La chaîne brisée doit donc se situer avant L'épée enchantée et sa suite directe La tour interdite, alors que la fin doit se situer après ces deux romans.

Contre les Terriens - le second âge (après les Comyn)

Le choc initial du rétablissement du contact commençant à s'effacer, l'établissement d'un astroport Terrien permanent en périphérie de la cité de Thendara pousse les éléments les plus jeunes et les moins traditionnalistes de la société Ténébrane à lancer un premier échange réel de connaissance avec les Terriens. Ils apprennent la science et la technologie terrienne et enseignent en retour la technologie Ténébrane des matrices. Finalement, Regis Hastur, le jeune seigneur Comyn le plus actif dans ces échanges, devient le Régent d'un gouvernement provisoire allié aux Terriens. Ténébreuse est de nouveau réunie avec l'Empire qui l'a fondée.

Romans :

Notes :

Là encore l'ordre des romans est à priori correct, mis à part un problème concernant Projet Jason qui pourrait être classé après L'exil de Sharra.


copyright 96-99 Fabrice Rossi (rossi@fr.darkover.org)

fichier source (Dernière modification : Mer 21 Avr 1999 17:21:45)